TheoriEN, L'ère nouvelle Index du Forum TheoriEN, L'ère nouvelle
L'alliance TheoriEN, L'ère nouvelle, Ogame Univers 29
 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
 Bienvenue dans l'alliance des TheoriEN, l'Ere Nouvelle.. 
Vidéo de l'alliance disponible ici :


  Playlist disponible ici :


  
Nous faisons partie du Groupement des Partisans du Nod :


         
Poésie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TheoriEN, L'ère nouvelle Index du Forum >>> La Taverne >>> Antre du flood
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MagicJojo



Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2009
Messages: 507
Point(s): 508
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 12 Oct - 21:19 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

Voilà je touche a peu près a tout art donc lâchez des commentaires^^.


Citation:
Tu ma manqué …
Laure si tu savais...
Chaque battement de mon c½ur était un battement sans toi
Mon c½ur tu m'as manqué si tu savais...
A chaque battement une envie folle de te prendre dans mes bras
Mon amour si tu savais...
Dans l'infini de ma passion envers toi je te décris :
Ta gentillesse si on savait...
Tu as le caractère le plus doux que les seules ont les écrits
Ta beauté si on savait...
Tu es si belle que les roses ne sont que pacotilles
Ton intelligence si on savait...
Ta beauté et ta conscience font de toi la femme la plus belle en c½ur
J'ai de la chance si on savait...
Quand je pense a toi j'ai des frissons d'amour qui parcourent mon c½ur
Et le transpercent de part en part en ne laissant qu'une vague impression
De ce que peut être... La haine du monde
Mon amour, mon c½ur est tien, je te l'offre.
Oh Laure princesse de toutes les beautés du monde et ange gardien de mon c½ur
Je te dédie ce poème en t'offrant mon c½ur.
Laure oh mon Amour



Mon adorée

Mon adorée je n’en peux plus …
De nuit comme de jour je ne suis plus
Dans cette infinie tendresse que tu déversais
Sur moi cette joie qui ressemblait
A ce que je pouvais appeler amour …

Quand dans cette joie extrême s’est perdue
Le c½ur de mon amour éperdu
La main de la haine me raidir
M’arrachant mon dernier soupir
A ce que je pouvais appeler amour …

Dans tout ce que je te dis
Moi je t’aime, je t’aime Laure
C’est normal si tu ne me pardonnes
Je comprends le malheur que ça te donne
A ce que je pouvais appeler amour …

Mais mon adorée, mon c½ur
Mon c½ur brisé, mon c½ur
Mon c½ur pleurant  sa dépression
Mon c½ur fuyant les émotions
A ce que je pouvais appeler amour …

Si je t’aime je le comprends
Ce que je veux, je l’entreprends
Celle que j’aime c’est toi
Il n’y a plus belle, il n’y a aucune loi …
A ce que je pouvais appeler amour …

Si tu m’aimais je serais heureux
Si je t’adorais je serais joyeux
Dans une infinie torture que cette haine
Je veux de l’amour pas de la peine
A ce que je pouvais appeler amour …

Amour de toi …



Ode a la belle

Ode a la belle à la fille que j’aime
Pour mon amour que je voue secrètement
Pour mon amour à qui j’écris ce poème
Ode a  la belle et son prince charmant

Ode a la belle que j’attends toujours
Pour lui prouver mon amour chatoyant
Pour lui prouver que je l’aime vraiment
Ode a la belle à qui prouver mon amour

Ode au secret au fond de mon c½ur
Pour elle je ne suis qu’un bon ami
Pour elle il n’y a rien qui nous uni
Ode au secret qui me tient a c½ur

Ode a ce que je vais lui dévoiler
Pour qu’elle sache la vérité
Pour qu’elle voie ma sincérité
Ode a ce que je ne peux qu’aimer

A Laure…



A toi je vous secrètement

Un amour que toi et moi seuls savons
Un amour que tu ne crois pas unique
Unique grâce a toi mais tu ne le sais pas
Je t’aime tellement …

Pourquoi est ce que  je m’embête à t’écrire des poèmes
Ils sont moches et idiots tout comme moi
Mais les poèmes sont les sceaux dans lesquels…
Je confie mes sentiments de toi

Il y a des jours où il ne faut pas se lever
Seulement tous les jours je me lève et je t’attends
J’attends qu’un bref moment tu puisses me parler
Car je t’aime et toujours je t’aimerais

Dans les moments où l’on se dispute
Toi qui ne me voit pas de la même façon
Toi qui ne m’aime pas de la même façon
Mon c½ur souffre de te voir partir

Mais sois sûre d’une chose, que je te protègerais
Car je t’aime et toujours je t’aimerais
Car je suis la et toujours je te protègerais
Car je t’aime et toujours je te protègerais…

Laure …



Aujourd’hui encore

Aujourd’hui encore je suis déprimé
L’amour ne m’a pas épargné
Quand hier encore j’étais si heureux
Ah que l’on était bien tous les deux

Seulement une fille a double tranchant
Seulement une fille a doubles amants
Seulement une fille qui ne sait qui aimer
Seulement une fille qui ne sait ou aller

Dans mon malheur je pleurs encore
Mon heure de gloire mon heure de mort
La déception de cet amour
Une femme trop belle pour être toujours

Seulement une fille a double tranchant
Seulement une fille a doubles amants
Seulement une fille qui ne sait qui aimer
Seulement une fille qui ne sait ou aller

La haine, le plaisir me sont supprimés
Et demain encore je serais déprimé
Car la seule fille que j’aime
Est une fille qui ne peut m’aimer

Je n’avais pas calculé à quelle allure j’allais
J’ai foncé, foncé tête baissée
Vers un piège que je ne comprend toujours pas
Pourquoi faut il que ça n’arrive qu’a moi

Seulement une fille a double tranchant
Seulement une fille a doubles amants
Seulement une fille qui ne sait qui aimer
Seulement une fille qui ne sait ou aller

Avec ceci l’amour et la haine
Ceux la ne sont que problèmes
Sans l’un, n’y aurait-il pas l’autre ?
Sans amour tremblerais je autant ?

Si on ne sait pas qui on aime
Si on ne sait pas ce que l’on fait
Alors amour, pleurs et déprime
Sont les 3 sentiments qui riment



Le chagrin des autres …

Amour ma chère Amour partie de mon c½ur supportant tous mes proches
Son amour laissant un grand trouble
Par sa vivace apparition de jadis
Mon c½ur brisé a laissé
Le chagrin et la folie emporter
Tous ceux dont j'avais souvenirs
Le chagrin de mon amour
Fragment de ce que j'ai fait subir
Même si cela aurait pu être pire
Mais mon frère ma ramené
A la raison des non damnés
Tout ce que j'ai a dire a présent
Est que je regrette ce que j'ai causé
Qu'une partie de mon c½ur reformée
A pu réunir mes souvenirs
Et mes proches revenir
De mon lointain passé
...
Frère je suis désolé
Pour tous les dégâts que je t'ai causé
Et ceux de tes proches aussi




Carnage sanglant

Sous ce carnage sanglant
Meurent des êtres vivants
Sous ce carnage sanglant
Attendent le tournant
Déversent tant de sang

Sous ce désavantage
La guerre est une cage
Sous ce désavantage
Crée par des sauvages
Qui ne font pas d’otages

Sous la fin qui est proche
Entendent sonner la cloche
Sous la fin qui est proche
Les soldats qui s’accrochent
A leur fusil si proche

Sous les tirs ennemis
Pensant a leur famille
Sous les tirs ennemis
Ils revoient toute leur vie
Puis entonnent un long cri

Sous ce carnage sanglant
Pleurent des êtres vivants
Sous ce carnage sanglant
Songeant a leurs enfants
Qui essuiera leur sang ?

Sous cette réalité
Les demandes de paix
Sous cette réalité
Comme au front sont tuées
Sous des piles de papiers

Sous ce fragment d’espoir
Qui brille dans le noir
Sous ce fragment d’espoir
Comme le soleil au soir
Ce crépuscule d’espoir…

Sous ce blizzard de sang
Les balles courent rapidement
Sous ce blizzard de sang
Touchent des hommes les tuant
Lâchant effluves de sang

Sous ce carnage sanglant
La guerre qui n’a qu’un temps
Sous ce carnage sanglant
A la fin délivrant…
La liste des innocents




Un poème tout simple

Ma chérie, mon amour une fois de plus je te retrouve
Sous cette forme que tu te donnes, cette beauté parfaite
Qui n’est que le pur reflet de ce que tu es, je le prouve
Ah je t’aime et toujours je t’aimerais peut être

Les proses et les vers ne valent ta beauté
Ton esprit et ton cœur on capturé mon âme
Et j’attends deux mots de toi, deux mots d’une telle simplicité
Les deux mots qui font de toi une femme

Mes sentiments les plus grands te concernent
Mon amour renchérit mon cœur de tout ce qui est beauté
Et les dépressions le fond sombrer dans un monde terne
Qui ne font que tomber mes larmes, me faire pleurer

Ces deux mots je veux les entendre de ta bouche
Je veux qu’ils soient si vrais que je puisse les toucher
Et je veux que ces mots, sur mon cœur, ils se couchent
Je veux que ces deux mots me disent la vérité

Je t’aime …




Un amour éternel

Je t’aime, tu le savais déjà, et pourtant…
Chaque jour je t’aime plus qu’avant
Car dans mes souvenirs je ne t’embrassais
Je parlais avec toi et je souriais

Et mon cœur se retrouve avec toi, dans tes bras
Je t’offre mon cœur, garde le, et ne le perds pas
Car je sais au fond de moi qu’il est en sécurité avec toi
Car je sais que tu en prendras soin comme moi de toi

Je t’aime et Laure je t’aimerais toute ma vie
Et jamais notre couple ne tombera dans l’oubli
Car notre amour brûlera d’un feu ardent
Et éclairera notre vie d’or, de feu et d’argent

Je t’aimerais toujours Laure…




Un amour du soir

Le soir, le soir j’ai tout mon temps
Le soir, je pense a toi souvent
Même si toute la journée c’est comme ça
Car mes pensées sont toutes pour toi

Tu es si belle, je n’arriverais pas à t’oublier
Mes poèmes tu les mérites, sans m’aimer
Tu es si belle, comment pourrais tu m’aimer ?
Je ne suis même pas un de tes amis c’est vrai

Ah la journée je te regarde, toi et tes si beaux yeux
Je t’observe discrètement toi et tes beaux cheveux
Je peux m’asseoir près de toi, tu ne te douteras pas
Que je t’aime, oh je t’aime et tu ne le sais pas

Le soleil brille sur tes beaux cheveux
Le soleil brille à l’intérieur de tes yeux
La lueur de la vie, de la tendresse et douceur
Se reflète sur ton visage, ta voix, mon cœur

Je t’aime comme tu es, tu es belle
A mes yeux, tu es si naturelle
La nature t’a créé et m’a créé un cœur
Pour que je puisse t’aimer avec douceur

Je t’aime, et toi, tu ne m’aimes pas
Ah la justice, elle a tous les droits
Du fait que l’amour ne soit réciproque
Tu ne me rendes jamais l’amour que je te porte

Et pourtant, pourtant tu es si gentille
Un jour je dirais : j’étais amoureux de cette fille
Tout le monde le saura, même toi

Langoureusement je t’observe
Aujourd’hui tu es si belle
Unique, fraîche et douce
Ramenant mon cœur a chaque coup
Éternellement je t’aimerais…




Tendre mots, tendrement

J’écris ces mots, ceux qui illustrent mes pensées
Des images de toi défilent dans une telle pureté
Que ces douces pensées, proches de la réalité
Te voient devant moi, souriante, et moi penché sur mon cahier

Souvent tu apparais dans bien des pensées
Je pense tellement a toi, tendrement, si tu savais
Quel idiot je serais, si ces tendres mots je te contais
Et de moi tout espoir tu anéantirais

La réalité, je la connais assez
A l’école, beaucoup se joue sur la popularité
Mais tu n’es pas comme ça, tu es tendre et gentille
Depuis longtemps, tu n’es plus une petite fille

Tu as mûri et ces sentiments tu t’en fiches
Et moi j’aurais vraiment l’air quiche
Si tu disais à tes amis ce que je t’écris
Je serais le pire, je suis déjà un « soumis »

Seulement je suis timide et je ne te dirais jamais
A quel point je t’aime et à quel point je t’aimerais
On se ressemble mais on est si différents
ET ce que je connais de toi se résume au néant

Car moi je t’aime, je t’aime en secret
Un secret auquel mon cœur est la clé
A part mes proches amis, autre ne le sait pas
Je t’aime Laure et tu ne le sais pas




Soupire

Je soupire, je soupire… de ma vie de celle des autres
De l’injustice qui est notre propre a la race des humains
Je soupire, soupirerais la tête posée sur l’oreiller
Et mes larmes, je les laisserais doucement couler
Partir de mon œil et couler sur ma joue mouillée

Je soupire, je soupire de l’existence que je mène
De celle que j’ai mené et la trace de mon règne
Je soupire de la trace de vie que j’ai laissé derrière moi
Celle qui fait mal au cœur, qui rend maladroit
Celle qui fait mal, même quand on n’y pense pas
 
Je soupire de ce que j’ai le droit, de ce que je n’ai pas droit
Et de ce que dans ma vie, a faire ou ne pas faire, je ne dois
Je soupire sachant que ma vie sera courte, chaque jour elle disparaît
Chaque jour, chaque jour part en fumée et ne reste que dans ma pensée

Je soupire de ce qu’il me reste de souvenirs, de ce qui m’a fait rire
De ce qui m’a fait pleurer, je soupire, pourquoi ça ne pourrait être pire
Avant de m’endormir mes larmes sèchent sur mes joues
Elles s’ancrent dans mon esprit et avec elle forme l’amour en tout
Je soupire car tu ne pourras jamais m’aimer, je sais, je suis fou

Je soupire pour une fille, pour une femme, pour un amour perdu
Je soupire car moi-même dans toute cette histoire je me suis perdu
Et dans cette histoire je perds toujours plus que je ne gagne, toujours
Et je m’enfonce dans des rêves qui me font mal, mal d’amour
C’est pourtant le seul moyen de rêver pour être heureux et sourd…

Je soupire car je dois oublier, tout effacer, ne plus me souvenir
Car je dois me perdre dans mes pensées pour ne plus en sortir
Je me dois de penser à la peine qui est mienne en tout ça
Mais aux autres, il est vrai que je n’y pense pas…
Mes problèmes d’amour me force à voir droit devant moi…

Dans une vie triste, pleine de malheur ou l’amour s’additionne
Je perds encore et encore pour avoir mal, et la j’entonne
Un chant de mort, un chant de tristesse plein de rancœur
Et qui pèse lourdement sur mon transpercé et meurtri de cœur…

Et mon esprit s’envole dans mes rêves ou tu m’aimes et je suis heureux…




Pourquoi m’aimer

Oui c’est vrai pourquoi m’aimer ?
Qu’est ce que j’ai à t’apporter
Je suis idiot, seul et ennuyeux
Et toi tu as de si beaux yeux

Des yeux dans lesquels je me perds
Quand je te vois avec tes yeux verts
Quand je te vois je t’aime automatiquement
Et mon cœur s’emplit de ressentiments

Je sais je ne suis pas beau, pas ton idéal
Je n’ai pas de chance de satisfaire mon égal
Et je ne pourrais pas vivre avec toi
Car je suis ennuyeux, pauvre et maladroit

Je t’aime franchement mais doucement
Et mon amour se divise en mouvements
Courageux ou timide limite peureux
Je passe souvent mon temps sur des jeux

Des jeux comme t’imaginer a mes cotés
Des jeux beaux dans des rêves bleutés
Colorés par les couleurs que mon cœur
Inspiré par toi et ta romantique douceur

Je t’aime Laure et tu ne m’aimes pas…
Car tout simplement je ne te mérite pas…




Plus rien a perdre

Mon secret a été dévoilé…
Dévoilé, je serais méprisé
Dans la terreur d’un amour visible
Je ne vaux plus rien, je suis trop sensible

Romantisme, secret et amour se perdent dans moi
Dans cette brume de confusions s’ajoutant a toi
Mes sentiments sont comprimés comme mon cœur
Et mon amour, en tout cas, jamais ne se meurt

J’ai tout mon temps, toute ma vie, pour…
Pour te dire, te chanter mon amour
Te dire ce que je ressens envers toi
Et laisser l’amour guider mes pas
Seulement cela n’arrivera pas

Pas maintenant, pas aujourd’hui
Ca ne sert a rien, c’est la vie
Là, tu ne sauras pas, pas encore
Le temps n’est pas venu pour être fort
Et affronter mon destin

Tout ca ne sert a rien

Je te le dis par poème
Laure je t’aime




Mélancolie

D’humeur triste ou gaie
Penser a toi me fait rêver
Avec ces pensées je m’évade
Hors de ce monde triste et fade

Mais la réalité est tout autre
La réalité où je suis apôtre
A cette timidité fatigante
A ma tendresse implorante

Pour ma peine, ma mélancolie
Où je ne sais écrire que des poésies
Et ne peut déclarer mon amour
A une page vierge de seul secours

Un soir je repense à cela
Un soir comme celui là
Je repense, repense à toi
Je t’aime et tu ne m’aimes pas
Laure…




L’absence d’amour

Toi qui me fais tant souffrir
Toi qui me pali d’effroi
Cœur livide et froid
Face a mes souvenirs

Toi qui n’as rien a perdre
Toi qui a tout à gagner
Un amour te réchauffe
La tu n’es point délaissé
Pourquoi mon cœur est toujours froid
Pourquoi je n’aime que toi

Amour, amour tu es la
Mais tu ne seras jamais la pour moi

Et j’attends, j’attends que l’on vienne me chercher
Pour quelconque raison qui me fasse me déplacer
Si un jour tu venais à m’aimer
Je t’aimerais et te gâterais
Ca serait si beau si tendre
Un sentiment de chaleur au cœur

Amour, amour tu es la
Mais tu ne seras jamais la pour moi

Ce poème ne fut pas long
Mais c’est tout ce que je peux te dire
Ce poème je le dédie a toi
A toi Laure ma bien aimée

A celle qui ne m’aimera jamais …




La réponse a mes questions  …

Je me demande …
Deux personnes t’aiment …
Deux personnes a l’amour équivalant
L’une ne veut pas de malheur
Et l’autre ne souhaite que son bonheur

Je me demande …
Pourquoi il a fallu que je t’aime
Ca m’arrive une fois tous les 2ans
Souvent je me le reproche
L’amour ne tient pas en poche

Je me demande …
Si je sais si bien écrire
A quoi bon ça peut me servir
Si je n’ai personne à désigner
Si je n’ai personne à aimer

Et souvent la réponse a ces questions …
C’est toi Laure




Je pense a toi

De tout ce monde tu es l’être que j’aime le plus
Tu es la seule chose que je désire
Tu es la fille qui met mon cœur en surplus
Et si tu m’aimais je saurais te faire plaisir

Et les jours passeraient normalement
A la lueur de ton doux visage
A la lueur de mon cœur étincelant
Je serais ton armure et non une cage

Une cage renfermant un cœur brûlant
Un cœur souffrant de jour en jour
Un cœur emplit d’amour te pleurant
Car je t’aime, je t’aimerais toujours

Je voudrais tant être ton amant
Etre auprès de toi et te serrer
Te serrer fort dans mes bras
Et pouvoir t’embrasser

Mais je serais toujours une enfant
Car Ami est mon nom
Je ne serais jamais ton amant
Car tu aimes déjà quelqu’un de bon

Mais sache toujours ce qui est vrai
Sache toujours que je serais la
Que tu m’aime ou pas je te protègerais
Je t’aime … et tu ne m’aimes pas

Laure…




J’aime être avec toi

J’aime être avec toi, sentir sur mon visage tes cheveux
J’aime sentir ton parfum et avoir mes yeux dans tes yeux
J’aime sentir tes baisers sur mes lèvres les yeux fermés
Et j’aime sentir près de moi ta présence a mes cotés

Quand tu me laisse je succombe a la douleur
Et dans mon sommeil il se peut que je pleurs
Mais ton image et tes baisers restent dans mon âme
Et mon amour brûle ardemment comme une flamme

Chaque instant sans toi est un battement de cœur raté
Et je perds mon temps à chercher des moyens de m’amuser
Quand la seule chose qui peut m’intéresser c’est toi
Je ne peux rien voir, plus rien n’a d’importance autour de moi

Laure je t’aime.




Il faut que je te dise…

Une chose importante
Qui restant dans l’ombre
Cette chose qui me hante
Et mon cœur qui sombre
Une flèche qui s’y plante
L’amour est si sombre

Il faut que je te dise
Et c’est le bon moment
Je t’écris, j’improvise
Je te le dis vraiment
Dans des phrases précises
Mais aussi très doucement

Laure c’est pour toi
Que j’écris ce poème
Laure ô oui cette fois
Si tu savais je t’aime
Et voila pourquoi
Je me donne cette peine

Je t’écris un poème
Pour toi, pour que tu saches
Que je t’aime, je t’aime
Il ne faut pas que tu te fâches
Raconte le a qui tu veux même
Je t’aime, au moins que tu le saches

Voilà c’est dit, tout est fini
Je t’ai dévoilé mon secret
Je te considère plus qu’une amie
Tu n’aurais pas cru que je t’aimais
Mais voila je te l’ai dis
Et jamais je ne te trahirais

C’est a toi de décider
Maintenant ce qu’il va se passer
Car tu vois je t’aime mais
Tes sentiments me sont toujours fermés
Et les miens sont dévoilés
Et les tiens, peut être jamais je ne saurais
Je t’aime Laure …




Embrasse moi

Embrasse moi, j’en ai tellement rêvé
A ce jour ou enfin tu m’aimerais,
Celui-ci ou dans mes bras tu t’enlacerais
Et ta bouche recueillerait mes plus doux baisers

Embrasse moi et je serais comblé
Je ne verrais plus que ta beauté
Tu m’entraînerais au loin avec un baiser
Et mes bras autour de toi à jamais serrés

Embrasse moi que nos âmes ne fassent qu’une
Et tes lèvres couleur framboise, goût prune
Avec les miennes, s’unissent soleil et lune
Et me sentir aussi léger qu’une plume

Mais après tout pourquoi m’embrasser
Tu n’as rien a y perdre, rien a y gagner
Et pour toujours seulement je sentirais
Le contact de ta joue chaude et pressée

Laure




Amour

Amour tu n’es jamais la pour moi
Quoi qu’il se passe tu m’abandonneras
A la moitié de ton entreprise dure et ardue
Qui consiste a ce que mon amour perdure
Et que je vive longtemps avec elle
Qui consiste a ce que cette fille m’aime

Amour pourquoi me laisses tu ?
Je veux être bercé dans les bras de ma dulcinée
Je veux entendre son chant de couleur et beauté
Et je veux l’embrasser de tout mon amour pour elle
Car je veux, amour je veux qu’elle m’aime…

Dis moi pourquoi donc je ne suis pas comme les autres
Pourquoi moi il a fallu que je tombe dans la faute
La faute d’aimer cette fille pour qu’elle ne m’aime pas
Et que je perde toute envie de rester dans ce temps là
Et je veux sentir sa peau tiède, douce et l’odeur de ma belle
Car je ferais tout ce qui est possible pour qu’elle reste la même

Malgré tout cela je m’empresse de l’aimer, en vie
Du temps où je ne vivrais plus mon amour sera tari
Et je perdrais tout ce que dans cette vie j’ai entrepris
Mais je ne perdrais jamais le souvenir de cette fille
Et je veux l’aimer au delà de la vie, cela pour elle
Car je veux que Laure tu saches combien je t’aime…
 

[/center]


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Lun 12 Oct - 21:19 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
korgan



Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2008
Messages: 2 858
Localisation: All around the universe !!
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鷄 Coq
Point(s): 2 792
Moyenne de points: 0,98

MessagePosté le: Mar 13 Oct - 18:23 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

tu prends ses risques...certains seront tenter de te les piquer ....pour mieux emballer !
C'est en tout cas tres beau, puisque ca semble venir du coeur !
bravo !
_________________
Mines: M30-C26-D25



Revenir en haut
Glenito
TheoriEN


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2009
Messages: 86
Localisation: Bordeaux
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 羊 Chèvre
Point(s): 86
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 13 Oct - 18:29 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

je suis bluffé là...

Belle inspiration alliée à une mise en vers impeccable, je ne peux que t'applaudir !


Revenir en haut
MagicJojo



Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2009
Messages: 507
Point(s): 508
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 13 Oct - 19:20 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

Merci, étonné que mon frère ne te l'ai jamais dis^^.
Oui j'ai un vocabulaire varié qui peut m'aider a faire des poèsies


Revenir en haut
antlevel72
Spartan Corruption


Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2009
Messages: 76
Localisation: Normandie, Manche ( 50 )
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 76
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 14 Oct - 20:33 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

Ouah ! Ta mi combien de temps à faire ça ?
_________________


Merci Mick pour la signature !
Galerie Mick :
http://board.ogame.fr/index.php?page=Thread&threadID=943438



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
korgan



Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2008
Messages: 2 858
Localisation: All around the universe !!
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鷄 Coq
Point(s): 2 792
Moyenne de points: 0,98

MessagePosté le: Mer 14 Oct - 21:52 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

bien inspiré, tu ne compte pas les minutes , les heures ou les jours !
_________________
Mines: M30-C26-D25



Revenir en haut
MagicJojo



Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2009
Messages: 507
Point(s): 508
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu 15 Oct - 11:26 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

Euh certains jles faisais en 5min, d'autres en 10 ou 20 ou 30 mais pas plus^^.

Revenir en haut
antlevel72
Spartan Corruption


Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2009
Messages: 76
Localisation: Normandie, Manche ( 50 )
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 76
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 16 Oct - 17:53 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

C'est bien !

Moi je suis incapable de faire ça ^^.
_________________


Merci Mick pour la signature !
Galerie Mick :
http://board.ogame.fr/index.php?page=Thread&threadID=943438



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
christian verhulst
Modérateur du Forum


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2008
Messages: 3 564
Localisation: Angers
Masculin
Point(s): 3 561
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 26 Oct - 13:50 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

Oui bravo !!

C'est drôlement difficile d'écrire de la poésie.. Pourtant il y a un grand avantage de la poésie qu'en général on découvre malheureusement que tardivement:
quand il faut expliquer à catherine, qui est cette Laure dont le nom est tatouté sur le corps !! hi hi hi


Revenir en haut
Vince
Noddie


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2008
Messages: 429
Point(s): 431
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 30 Oct - 20:42 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

Et bien je dirai félicitations ! Fais-en aprtager d'autres ! Very Happy
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Wald0ve
Noddie


Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2009
Messages: 42
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 虎 Tigre
Point(s): 42
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 31 Oct - 18:34 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

Pas mal du tout  +1
_________________


Revenir en haut
MSN
MagicJojo



Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2009
Messages: 507
Point(s): 508
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 20:31 (2009)    Sujet du message: Poésie Répondre en citant

 
Citation:

Le loup

Il marchait d'un pas lent veillant sur sa famille
Et du coin de son œil guettait les environs
Il n'avait pas vraiment peur de perdre la vie
Mais craignait pour ses proches et ses nourrissons

Quand dans un bosquet il guetta une ombre
Il n'hésita pas a s'envoyer devant
Et guettant les ennemis s'agglutinant en nombres
Fit fuir sa femelle et ses enfants

Quand le plus hardi de la meute s'avanca
Le loup, le pris a la gorge en un éclair
Celui-ci morda, jappa, griffa et pleura
Le loup ne démordat pas et entamait sa chair

Quand le corps inerte de sa pauvre victime
Tomba a terre comme un lambeau de fourrure
Ensanglanté sur la neige, scène sublime
Le chien mort, baignant dans sa parrure

Le loup guettant toute nouvelle approche
Comme signe de défi fit un volte face
Mais n'ayant prévu quelconque accroche
D'autres ennemis tapis avaient suivi sa trace

Quand il sentit la tiédeur de son sang
Couler d'une entaille faite d'une baïonnette
Il sauta, le courage toujours en avant
Et attrapa le bras d'une proie distraite

Celle-ci se défendit tant bien que mal
Le loup toujours vaillant supportait les coups
Et le loup transpercé d'une balle
Se demanda ce qui se passait tout a coup

Le loup surpris lâcha prise et recula lentement
Dans un geste gracieux pour un blessé a mort
Puis regarda autour et se coucha sur le flan
En mourant il n'aurait a supporter aucun tords

Il perdit connaissance au bout de cinq temps
Et fermant doucement ses paupières
Il arrêta de respirer, plus rien ne bougeant
Et resta telle une statue dans le rouge et le blanc

Tel une pierre




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:55 (2018)    Sujet du message: Poésie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TheoriEN, L'ère nouvelle Index du Forum >>> La Taverne >>> Antre du flood Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo